20.10.2016

Lucha Libre

Introduite au Mexique durant l’occupation française en 1863, la Lucha libre est devenue une partie intégrante de la culture Latine. 

A cette époque, le catcher mexicain Enrique Ugartechea introduisit l’art du ‘free-style’ au combat Greco-Roman traditionnel, définissant ainsi les bases de la Lucha Libre.

Les duels Mexicains se distinguent du catch américain par le style aérien et spectaculaire des prises des Luchador. Grâce à son caractère moins violent et rapide, la Lucha Libre représente une attraction pour les spectateurs de tout âge. 

Durant les combats, les Luchador portent un masque qui est le symbole de leur vie passée. Dissimulant leur véritable identité, certains Luchador ont réussi à triompher sans pour autant révèler leur nom. 

C’est le cas du ‘El Santo’. Ce catcher monta sur le ring pour la première fois en 1942 à Mexico City et gagna « battle royal » contre 8 hommes. Ce fut le début d’une longue carrière de Champion. Durant toute sa vie de catcheur, personne ne connut son identité jusqu’à une semaine avant sa mort en 1984 où il retira son masque en direct sur une chaine de télevision National.

Découvrez le modèle Luchador disponible sur LAPS.fr.