02.03.2018

"Deeds not Words"

La revendication du droit de vote des femmes émerge en Angleterre et dans les sociétés industrialisées à partir du milieu du 19e siècle avec les Suffragistes. Pacifistes, elles tentent d’influer directement auprès du gouvernement avec des pétitions.


Las de ne pas voir d’évolution, un mouvement alternatif est créé en 1903 : la Woman’s Social and Political Union (WSPU) dont les membres seront appelées les Suffragettes.


À la persuasion pacifiste des Suffragistes jusqu’alors inefficace, elles préfèrent les actions militantes pour conquérir leurs droits politiques : "Deeds not Words" (Des actions, pas des mots) devient leur slogan.




       
WSPU Meeting 




                                                                           
Annie Kenney et Christabel Pankhurst
Fondatrices du WSPU
    


Manifestations, troubles à l’ordre public, actions d’éclats comme s’enchainer aux grilles du parlement... c’est à travers une confrontation que les Suffragettes estiment pouvoir se faire entendre par un gouvernement et une société qui ont toujours fait la sourde oreille.
 

Leurs actions mènent à de nombreuses arrestations et emprisonnements. Les procès deviennent alors un terrain d’expression permettant aux femmes de faire entendre leur plaidoyer et de diffuser leurs idées à travers les journaux couvrant ces évènements.

 


Une du Daily Mirror (1906)

 


Le premier soutien à l’échelle européenne vient de la grève de la faim initiée en 1909 par des Suffragettes incarcérées. Nourries de force, leur traitement indigne l’opinion public. Malgré tout rien ne change et la répression s’intensifie jusqu’en 1914 où la guerre arrête toute forme de protestation.
 

Pour contribution à l’effort de guerre - au même titre que les hommes qui demandent un droit de vote inhérent à l’individu et non à la propriété privée – le gouvernement britannique accorde le droit de vote aux femmes de plus de 30 ans avec le « Representation of the People Act 1918». Ce droit reste cependant censitaire et capacitaire jusqu’en 1928, date à laquelle il devient universel pour les femmes de plus de 21 ans.
  

Des revendications similaires éclosent au même moment aux USA et en France où les femmes obtiennent le droit de vote respectivement en 1919 et 1944.

 

 

 

Pour la journée de la Femme, découvrez la LAPS Suffragettes sur notre e-shop !