20.05.2018

Hit the Road !

Motel:  Contraction de « Motor Hotel » Comprendre les hôtels d’accès facile en voiture qui longent les grandes routes américaines.

Le concept déjà présent avant la seconde guerre mondiale devient un incontournable de la culture américaine à partir des 50’s avec le développement des autoroutes inter états comme la célèbre « Highway 40 ».

Associé à la voiture et sa liberté, le motel devient rapidement une habitude dans les modes de déplacements des américains : De la famille qui part en vacances au commercial faisant le tour de plusieurs villes, tout le monde profite d’un séjour peu cher et facile d’accès. Au point qu’au milieu des années 1960, on ne décompte pas moins de 61 000 Motor Hotels d’ouverts à travers les USA. 

Chaque motel doit donc se différencier des autres et capter rapidement le conducteur à la recherche d’un endroit où passer la nuit. Lumineux et coloré, il n’en faut pas plus pour voir le néon illuminer le bord des routes avec des enseignes criardes, accrocheuses et hypnotiques.




Edward Hopper - Western Motel (1957)


Propre à l’ « American way of life » le motel inspire cinéastes (Alfred Hitchcock – Psychose), peintres (Edward Hopper – Western Motel) et demeure l’un des symboles forts dans la représentation de la culture américaine.